Equipe

 

La Clinique doctorale de droit international des droits de l'homme de la Faculté de droit d'Aix-en-Provence est composée de doctorants en droit, spécialisés en droit international, droit international des droits de l'homme, droit international pénal, droit international humanitaire, droit pénal et droit de l'environnement.

Ces derniers sont sélectionnés sur dossier, au terme d’un entretien individuel destiné à évaluer leurs compétences, leurs motivations, leur disponibilité réelle et leur engagement.

Tous les dossiers sont gérés par des équipes de deux à cinq Cliniciens, supervisées par un professeur.

Si la majorité des membres de la Clinique sont des doctorants d’AMU, des doctorants inscrits dans d’autres universités françaises ou étrangères peuvent également soumettre leur candidature et participer aux activités de la Clinique. Ceux-ci sont toutefois invités dans un tel cas à effectuer un séjour de recherche sur site - à AMU, au sein de la Clinique - pendant une période d’au moins un semestre. Les frais d’un tel séjour - et ceux liés à son déplacement - sont entièrement à la charge du chercheur. L’accord formel de la direction du CERIC est impératif pour pouvoir effectuer un tel séjour, et ne peut être obtenu que sur recommandation de la Clinique.

Chaque année, la Clinique accueille par ailleurs un nombre limité d’étudiants de Master 2 d'AMU, souhaitant participer à de telles activités. La sélection des dossiers s’opère sur la base du niveau académique de chaque étudiant, de sa disponibilité et de son engagement.

Professeur Ludovic Hennebel

Directeur

​Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence, Ludovic Hennebel dirige la Clinique doctorale de droit international des droits de l'homme.

ludovic.hennebel@univ-amu.fr

Dr. Rossitza Barakova

​Rossitza Barakova est docteure en droit. Elle est la coordinatrice pédagogique de l’Institut d’études humanitaires internationales. Sa thèse de doctorat porte sur le partage du pouvoir dans les processus de paix. Elle s’intéresse à l’assistance humanitaire, à la géopolitique, au droit du maintien de la paix et au droit international humanitaire. Ses langues de travail sont le français, l’anglais et le bulgare.

rossitza.barakova@univ-amu.fr

Alice Augonnet

Coordinatrice Générale et Pédagogique

Alice Augonnet est doctorante en Droit International Humanitaire à la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université, sous la direction du Professeur Ludovic Hennebel. Alice est titulaire du Master 2 - Action et Droit Humanitaires, d’un Master 1 de Droit Public, ainsi que du DESU - Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a notamment permis d’être étudiante clinicienne auprès de la Clinique Juridique - Aix Global Justice. Elle est également auditeur de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), membre du Réseau Nucléaire et Stratégie - Nouvelle Génération (IFRI/FRS) et assistante pédagogique et de recherche à l'Institut d'Études Humanitaires Internationales. 

Dans le cadre de sa thèse, Alice travaille sur l'influence des armes NRBC sur le droit de la guerre, sur son évolution et sur ses perspectives d'avenir.  

Au sein de la Clinique, après avoir été est case manager, Alice occupe désormais le poste de Coordinatrice Générale.  

augonnet.alice@gmail.com

Shadi Abou Zeid

Shadi Abou Zeid est doctorant contractuel en Droit international Public à la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université sous la direction de la Professeure Hélène Tigroudja. Shadi est titulaire d’un Master 2 en Droit international public (2020), durant lequel il a pu être étudiant clinicien au sein de la Clinique Juridique de Droits de l’Homme, Aix Global Justice. 

Il fait sa thèse sur le sujet de l’activisme judiciaire en droit international qui vise à lire et comprendre la posture du juge international à l’égard de son office de « dire le droit » au regard d’enjeux théoriques plus profonds portant sur l’essence même de la société internationale et de son éventuel « ordre juridique ». 

abouzeid.shadi@gmail.com

Aurore Andrault

Aurore Andrault est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. Rattachée au CERIC, Aurore est titulaire d'un Master 2 en Sécurité Internationale et Défense de l'Université Jean Moulin-Lyon 3 et d'un Master 2 Action et Droits Humanitaires d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice.

Etant particulièrement intéressée par les questions de terrorisme international, de Droit International Humanitaire et son évolution, elle travaille sur les liens entre terrorisme et principe de distinction en Droit International Humanitaire. En parallèle de ses travaux de thèse, Aurore est également Responsable locale de la diffusion du Droit International Humanitaire de l'Unité Locale de la Croix-Rouge d'Aix-en-Provence.

aurore.andrault@gmail.com

Daniel Arboleda

Daniel Arboleda est doctorant en Droit International Public. Rattaché au CERIC, il, travaille sur l'altérité dans le Système Inter-Américain des Droits de l'Homme. sous la codirection du Pr. Ludovic Hennebel et du Pr. José-Manuel Barreto Soler (Université de los Andes - Colombie). Il est également diplômé du Master 2 en Action et Droit Humanitaire. Titulaire d'un double diplôme en Droit (France-Espagne), il s'est particulièrement intéressé au droit interaméricain suite à sa participation au concours de plaidoirie de la Cour Interaméricaine des Droits de l'Homme organisé par la Washington College of Law. 

Suite à l'élaboration de son mémoire portant sur la protection des peuples autochtones sur le plan international il s'est intéressé aux approches critiques du Droit International et, tout particulièrement, aux Approches Tiers Mondistes du Droit International. 

arboleda.daniel.va@gmail.com

Adeline Auffret

Adeline a effectué un Master 1 de Droit de l’Union Européenne parallèlement à un Master 1 de Politiques Publiques à l’ENS Rennes avant de suivre le Master 2 Droit et Action Humanitaire ainsi que le Diplôme Universitaire Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain. Dans le cadre du Master, Adeline a réalisé un mémoire sur la corégulation des entreprises transnationales face aux droits de l’Homme en s’intéressant particulièrement à la question des entreprises occidentales implantées en Afrique. Adeline est actuellement en année prédoctorale auprès de l’Institut et de la Clinique, sous la direction du Professeur Hennebel.

Adeline est intéressée par les questions migratoires, ayant rédigé un mémoire de Master 1 sur les relations entre l’UE et le HCR dans la mise en œuvre de l’externalisation du traitement des demandes d’asile.

Par ailleurs, Adeline a différents engagements associatifs.

adeline.auffret@etu.univ-amu.fr

Marellia Auger

​Marellia Auger est doctorante en Droit international public à la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université sous la direction de Mme Sandrine Maljean-Dubois. Rattachée au CERIC, Marellia est titulaire d’un Master 2 en Droit International et Européen de l’Environnement d’Aix-Marseille Université (2018) et d’un Master de l’Université Autonome de Madrid en Gouvernance et Droits de l’Homme (2015). Dans le cadre de sa thèse, elle étudie le rôle des acteurs non étatiques dans la mise en œuvre du régime international du climat. Ses travaux l’ont conduite à explorer les liens qui unissent droit de l’environnement et droits humains. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et l’espagnol.

Ouahid Benarbia

Ouahid Benarbia est titulaire d’un Master 2 Action et droit humanitaires d’Aix-Marseille Université. Il est également titulaire du DESU Juriste internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d’être étudiant clinicien auprès de la Clinique des Droits de l’Homme Aix Global Justice.

En plus de son activité à la Clinique, il effectue actuellement un stage au sein de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation à Aix-en-Provence où il est en charge, entre autres, d’animer des ateliers de sensibilisation autour du racisme, de l’antisémitisme et des discriminations.

Passionné par l’Histoire et les relations internationales, son domaine de prédilection est la genèse des droits de l’Homme. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

ouahidbenarbia@gmail.com

Mélissane Blottière-Mayo

Mélissane Blottière-Mayo est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. Rattachée au CERIC, Mélissane est titulaire d’un Master 2 Action et Droit Humanitaires et du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain d'Aix-Marseille Université ainsi que d’un Master 1 Droit Public Général de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Dans le cadre de sa thèse, Mélissane travaille sur les droits de l’Homme en tant qu’instruments régulateurs face au changement climatique. Sa recherche a pour objet de démontrer que les droits de l’Homme sont des outils juridiques qui permettent une atténuation du dérèglement climatique et une adaptation des sociétés faisant face aux effets du changement climatique.

En parallèle de sa thèse et de son rôle de case manager à la Clinique Juridique - Aix Global Justice, Mélissane travaille au Secrétariat Permanent du Forum de Paris sur la Paix (Paris Peace Forum), auprès de la Directrice des opérations.

melissane.blottiere@gmail.com

Indira Boutier

Indira Boutier est doctorante en droit à l’ Institute of Commonwealth Studies à Londres sous la direction du Professeur Corinne Lennox et du Professeur James Chiriyankandath. 

 

Titulaire d’un Master 2 Action et Droit Humanitaire (2020), Indira est aussi diplômée d’un LLM en droit international, relation et sécurité de l’Université de Strathclyde en Ecosse (2018) 

où elle s’est spécialisée sur la question de génocide. 

 

Avec un background tant international que multidisciplinaire, Indira a décidé de faire une thèse interdisciplinaire. Sa recherche porte sur la pratique discriminatoire à l’égard des minorités 

en lien avec la montée du nationalisme ethnique en Asie du Sud. 

 

Après avoir été étudiante clinicienne pendant un an, Indira a intégré la clinique en Septembre 2020 en tant que Case Manager. Elle est intéressée par les dossiers contentieux liés à des

 violations graves et massives du droit international des droits de l’Homme et les dossiers recherche. 

 

Ses langues de travail sont le français, l’anglais et l’hindi. 

 

indiravirmani@yahoo.fr 

Léna Casiez

Lena Casiez est docteure en droit. Dans le cadre de ses fonctions de Chargée de mission à la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, elle continue ses activités de recherche sur la responsabilité de prévenir les crimes de masse, sujet de sa thèse de doctorat. Représentante de la Fondation au Conseil de l’Europe, elle est membre de la délégation française de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA). En parallèle de ses missions au Camp des Milles, elle est chercheuse à l’Institut d’études humanitaires internationales (Aix Marseille université) et dispense des enseignements en droit international pénal, droit international humanitaire, droit international de la migration et droit de la sécurité collective. Lena Casiez a également été coordinatrice de la Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme Aix Global Justice. Juriste pour deux équipes de défense du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de 2010 à 2013, ses langues de travail sont le français et l’anglais.

lena.casiez@gmail.com

Chloé Debord

Chloé Debord est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université. Rattachée au CERIC, Chloé est titulaire d'un Master 2 en Action et Droits Humanitaires et d'un Master 2 LEA en Gestion de projets humanitaires et culturels d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, ce qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice. 

Intéressée par les questions de justice transitionnelle et de mémoire historique, elle travaille actuellement sur les garanties de non-répétition en Droit International sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. 

chloe.debord1@gmail.com

Juliette Defond

​Juliette Defond est docteure en droit à l’Université Aix-Marseille (France), sous la direction de Ludovic Hennebel, en cotutelle avec l’Université de Montréal (Canada), sous la direction de Violaine Lemay. Elle est diplômée du Master 2 Action et droit humanitaires (parcours recherche) de l’Institut d’Études Humanitaires Internationales (AMU) où elle est désormais responsable de projets. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

defond.juliette@gmail.com 

Eugénie Denat

​Eugénie Denat est doctorante en droit à L'Université d'Aix Marseille sous la direction du professeur Ludovic Hennebel. Elle est diplômée du Master 2 Action et Droit Humanitaires de l'Université d'Aix Marseille et titulaire du DESU de Juriste Internationaliste de terrain, qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des droits de l'Homme d'Aix Global Justice.  

Ayant fait son stage dans l'association Sherpa, spécialisée dans les crimes économiques commis par les multinationales au sein du pôle des flux financiers illicites, elle oriente sa thèse sur les difficultés d’applicabilité des normes internationales et nationales au regard de la responsabilité sociétale des entreprises.

Intéressée par les liens entre les droits de l'Homme et les entreprises, elle a choisi de faire sa thèse au sein d'un cabinet d'audit et de conseil à Paris afin d'avoir une approche pratique de ces problématiques. 

Louise Dumas

Formée à l’Université d’Aix-Marseille, et aux University College of London (Royaume-Uni) et University of Ottawa (Canada), Louise Dumas a rejoint le Barreau de Paris en 2019.

A la suite des ses études spécialisées en droit international public, Louise Dumas intègre le Ministère des affaires étrangères français et intervient sur des thématiques telles que l’Etat de droit, les droits de l’Homme, la lutte anti corruption, la justice climatique (lors de la COP21) ainsi que la justice pénale internationale.

C’est vers ce dernier domaine qu’elle se tourne ensuite en rejoignant l’équipe du juge d’instruction international au sein des Chambres extraordinaires cambodgiennes à Phnom Penh.

Après cette expérience, Louise Dumas rejoint le cabinet de droit des affaires français Bredin Prat tout en collaborant au projet de Pacte mondial pour l’environnement porté devant les Nations Unies par la France.

Enfin, avant de rejoindre le cabinet Zimeray et Finelle, Louise Dumas exerce en tant que diplomate au sein de la sous-direction des droits de l’Homme et des affaires humanitaires du Quai d’Orsay, notamment sur les questions de droit des enfants (en particulier dans les conflits armés), de droits de l’Homme, de terrorisme mais également de justice pénale internationale. A ce titre, Louise Dumas a fait partie de la délégation française lors de l’Assemblée des Etats Parties de la Cour Pénale Internationale en 2018.

Ses langues de travail sont le français et l'anglais.

louisedumas@me.com

Lorraine Dumont

Lorraine écrit une thèse s'intitulant "Le droit international des droits de l'Homme, une métathéorie de la justice". Elle a effectué, en 2020, un séjour de recherche à la Yale Law School (États-Unis), suivi par un séjour à Queen's University at Belfast (Irlande du Nord). Ayant intégré la clinique en 2016 en tant qu'étudiante de Master 2, elle accéda en 2017 à la position de case manager. Elle occupe aujourd'hui la position de conseillère, ou "case angel". Lorraine s'intéresse au droit international des droits de l'Homme largement entendu, et se spécialise dans les droits des femmes, les droits des minorités, l'épistémologie critique, la philosophie politique et la rhétorique. 

lorrainedumont12@gmail.com

Lavinia Francesconi

Lavinia Francesconi est doctorante en Droit International des droits de l'homme à la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université, sous la direction du Professeur Ludovic Hennebel. Lavinia est diplômée en droit (cum laude) par la Faculté de Droit de l'Université de Bologne, elle est également titulaire d'un Master LL.M. de l'Université de Leiden Droit International Public avec une spécialisation en Droit International Humanitaire.  Dans le cadre de sa thèse, Lavinia travaille sur la légitimité et l'effectivité du Système Inter-Américain des Droits de l'Homme depuis une analyse procédurale et institutionnelle. Ses langues de travail sont l'anglais, l'espagnol, l'italien et le français

francesconi.lavinia@gmail.com

Mélissa Mankaï

Mélissa Mankaï est titulaire d’un Master Droit international et européen, parcours Action et droit humanitaires d’Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d’être étudiant clinicien auprès de la Clinique des Droits de l’Homme Aix Global Justice. 

Mélissa a effectué un premier stage dans le suivi des programmes internationaux pour l’association ECPM (Ensemble contre la peine de mort) dans lequel elle a pu approfondir ses connaissances liées à la peine de mort dans le monde. En plus de son activité à la Clinique, elle est actuellement Assistante de plaidoyer au sein du Secours Islamique France, dont les thématiques prioritaires sont les suivantes: DIH (protection des personnes civiles et des travailleurs humanitaires, espace & accès humanitaires, impact des mesures contre-terroristes, Nexus);  enfance (éducation et protection de l'enfance); et WASH (accès pour les plus vulnérables à l'eau, l'hygiène et l'assainissement). 

Elle est intéressée par l’ensemble des questions relatives au Droit international des Droits de l’Homme, mais son intérêt particulier se tourne vers les conditions de détention et le milieu carcéral, la lutte contre le terrorisme et les questions du rapatriement. En outre, dans le cadre d’autres engagements bénévoles, Mélissa est intéressée par les questions relatives aux Peuples autochtones et à la reconnaissance des droits de la nature. 

Ses langues sont le français et l’anglais.

melissa.mankai@gmail.com

Alexiane Martinez

​Alexiane Martinez est titulaire du Master « Droit International et Européen : Action et Droit Humanitaires ») et du DESU « Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain » d’Aix-Marseille Université. A la suite de l'obtention de son diplôme de Master en 2019, elle a effectué un service civique au sein du pôle juridique de SOS Racisme, travaillant aux côtés de victimes de racisme et de discriminations raciales et les accompagnant dans leurs démarches contentieuses. Elle a par la suite rejoint la Clinique Aix Global Justice et s’investit principalement sur des dossiers contentieux liés à des violations graves et massives du droit international des droits de l'Homme.

Elle est particulièrement intéressée par les thématiques liées à la justice transitionnelle (notamment concernant la prise en considération des droits des femmes dans les processus de rétablissement de la paix).

Ses langues de travail sont le français, l’anglais et l’espagnol.

alexiane.martinez@gmail.com

Alice Monicat

​Alice Monicat, est doctorante en droit international public à la Faculté de droit et science politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de Sandrine Maljean-Dubois. Normalienne diplômée de Sciences Po Paris (Master droit économique, Global Governance Studies) et du magistère Droit et Globalisation économique (ENS Rennes, Université de Rennes 1), Alice poursuit au CERIC ses recherches sur la gouvernance environnementale globale, entamées un an plus tôt sous la direction de la Pr. Emmanuelle Tourme-Jouannet (Ecole de droit de Sciences Po). Sa thèse interroge l'avenir du transfert de technologie comme paradigme de la diffusion technologique, à l'heure de la transition écologique. Case Manager au sein de la Clinique Aix Global Justice, elle a également été Coordinatrice Générale pour l'année 2019/2020. 

alice.monicat@gmail.com

Marie Philit

Marie Philit est titulaire d'un Master 2 Action et Droit Humanitaires, elle a suivi le parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour les Droits de l'Homme Appliqués. Elle est donc particulièrement intéressée par les systèmes de protection des Droits de l'Homme. Depuis son Master 2, elle est intégrée à la Clinique sur différents dossiers et s'investit en priorité sur des dossiers liés au droit d'asile français. 

 jaloufmarie@gmail.com

Badjinri Habib Touré

​Badjinri Habib Touré est doctorant contractuel au sein du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires d’Aix-Marseille Université. Titulaire d’un Master 2 en Droit international public de l’AMU (2017), il est aussi diplômé des facultés de droit et de science politique des Universités de Bordeaux (2016) et Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (2014). Envisageant d’apporter une humble contribution aux théories de l’ordre juridique international, sa thèse de doctorat est orientée vers la question du retrait des États membres des Organisations internationales. Par ailleurs, il s'est doté de quelques connaissances pratiques dans le domaine des droits de l'Homme avec une expérience en tant qu'assistant de chargé de projet au sein d'une ONG en Côte d’Ivoire. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

habibtoure@live.fr

Nina Webert

​Nina Webert est doctorante en Droit international public à la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université sous la direction du Professeur Ludovic Hennebel. Rattachée au CERIC, Nina est titulaire d’un Master 2 en Droit International Public d’Aix-Marseille Université (2020), qui lui a permis de se spécialiser dans les théories critiques et dans les théories du constitutionnalisme global, dans le cadre de son mémoire de recherche. Sa thèse a pour objet l’identification et le régime juridique des biens communs globaux. Au sein de la clinique, Nina est case manager.

nina.webert@gmail.com