Equipe

 

La Clinique doctorale de droit international des droits de l'homme de la Faculté de droit d'Aix-en-Provence est composée de doctorants en droit, spécialisés en droit international, droit international des droits de l'homme, droit international pénal, droit international humanitaire, droit pénal et droit de l'environnement.

Ces derniers sont sélectionnés sur dossier, au terme d’un entretien individuel destiné à évaluer leurs compétences, leurs motivations, leur disponibilité réelle et leur engagement.

Tous les dossiers sont gérés par des équipes de deux à cinq Cliniciens, supervisées par un professeur.

Si la majorité des membres de la Clinique sont des doctorants de l’AMU, des doctorants inscrits dans d’autres universités françaises ou étrangères peuvent également soumettre leur candidature et participer aux activités de la Clinique. Ceux-ci sont toutefois invités dans un tel cas à effectuer un séjour de recherche sur site - à l’AMU, au sein de la Clinique - pendant une période d’au moins un semestre. Les frais d’un tel séjour - et ceux liés à son déplacement - sont entièrement à la charge du chercheur. L’accord formel de la direction du CERIC est impératif pour pouvoir effectuer un tel séjour, et ne peut être obtenu que sur recommandation de la Clinique.

Chaque année, la Clinique accueille par ailleurs un nombre limité d’étudiants de Master 2 de l’AMU, souhaitant participer à de telles activités. La sélection des dossiers s’opère sur la base du niveau académique de chaque étudiant, de sa disponibilité et de son engagement.

Professeur Ludovic Hennebel

​Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence, Ludovic Hennebel dirige la Clinique doctorale de droit international des droits de l'homme.

ludovic.hennebel@univ-amu.fr

Please reload

Cliniciens Titulaires

Dr. Rossitza Barakova

Rossitza Barakova est docteure en droit. Elle est la coordinatrice pédagogique de l’Institut d’études humanitaires internationales. Au sein d'Aix Global Justice, elle coordonne la clinique humanitaire. Sa thèse de doctorat porte sur le partage du pouvoir dans les processus de paix. Elle s’intéresse à l’assistance humanitaire, à la géopolitique, au droit du maintien de la paix et au droit international humanitaire. Ses langues de travail sont le français, l’anglais et le bulgare.

rossitza.barakova@univ-amu.fr

Dr. Lena Casiez

Lena Casiez est docteure en droit. Dans le cadre de ses fonctions de Chargée de mission à la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, elle continue ses activités de recherche sur la responsabilité de prévenir les crimes de masse, sujet de sa thèse de doctorat. Représentante de la Fondation au Conseil de l’Europe, elle est membre de la délégation française de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA). En parallèle de ses missions au Camp des Milles, elle est chercheuse à l’Institut d’études humanitaires internationales (Aix Marseille université) et dispense des enseignements en droit international pénal, droit international humanitaire, droit international de la migration et droit de la sécurité collective. Depuis septembre 2017, Lena Casiez est également coordinatrice de la Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme Aix Global Justice. Juriste pour deux équipes de défense du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de 2010 à 2013, ses langues de travail sont le français et l’anglais.

lena.casiez@gmail.com

Alice Monicat

Alice Monicat, est doctorante en droit international public à la Faculté de droit et science politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de Sandrine Maljean-Dubois. Normalienne diplômée de Sciences Po Paris (Master droit économique, Global Governance Studies) et du magistère Droit et Globalisation économique (ENS Rennes, Université de Rennes 1), Alice poursuit au CERIC ses recherches sur la gouvernance environnementale globale, entamées un an plus tôt sous la direction de la Pr. Emmanuelle Tourme-Jouannet (Ecole de droit de Sciences Po). Sa thèse interroge l'avenir du transfert de technologie comme paradigme de la diffusion technologique, à l'heure de la transition écologique. Recrutée au sein de la Clinique Aix Global Justice comme Case Manager, elle occupe désormais le poste de Coordinatrice Générale.

alice.monicat@gmail.com

Aurore Andrault

Aurore Andrault est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. Rattachée au CERIC, Aurore est titulaire d'un Master 2 en Sécurité Internationale et Défense de l'Université Jean Moulin-Lyon 3 et d'un Master 2 Action et Droits Humanitaires d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice.

Etant particulièrement intéressée par les questions de terrorisme international, de Droit International Humanitaire et son évolution, elle travaille sur les liens entre terrorisme et principe de distinction en Droit International Humanitaire. En parallèle de ses travaux de thèse, Aurore est également Responsable locale de la diffusion du Droit International Humanitaire de l'Unité Locale de la Croix-Rouge d'Aix-en-Provence.

aurore.andrault@gmail.com

Daniel Arboleda

Daniel Arboleda est doctorant en Droit International Public. Rattaché su CERIC, il, travaille sur l'altérité dans le Système Inter-Américain des Droits de l'Homme. sous la codirection du Pr. Ludovic Hennebel et du Pr. José-Manuel Barreto Soler (Université de los Andes - Colombie). Il est également diplômé du Master 2 en Action et Droit Humanitaire. Titulaire d'un double diplôme en Droit (France-Espagne), il s'est particulièrement intéressé au droit interaméricain suite à sa participation au concours de plaidoirie de la Cour Interaméricaine des Droits de l'Homme organisé par la Washington College of Law. 

Suite à l'élaboration de son mémoire portant sur la protection des peuples autochtones sur le plan international il s'est intéressé aux approches critiques du Droit International et, tout particulièrement, aux Approches Tiers Mondistes du Droit International. 

Marellia Auger

Marellia Auger est doctorante en Droit international public à la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université sous la direction de Mme Sandrine Maljean-Dubois. Rattachée au CERIC, Marellia est titulaire d’un Master 2 en Droit International et Européen de l’Environnement d’Aix-Marseille Université (2018) et d’un Master de l’Université Autonome de Madrid en Gouvernance et Droits de l’Homme (2015). Dans le cadre de sa thèse, elle étudie le rôle des acteurs non étatiques dans la mise en œuvre du régime international du climat. Ses travaux l’ont conduite à explorer les liens qui unissent droit de l’environnement et droits humains. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et l’espagnol.

Alice Augonnet

Alice Augonnet est doctorante en Droit International Humanitaire à la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université, sous la direction du Professeur Ludovic Hennebel. Alice est titulaire du Master 2 - Action et Droit Humanitaires, d’un Master 1 de Droit Public, ainsi que du DESU - Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a notamment permis d’être étudiante clinicienne auprès de la Clinique Juridique - Aix Global Justice. 

Dans le cadre de sa thèse, Alice travaille sur l’arme nucléaire, s’intéresse à ses perspectives d’évolution, à sa remise en cause du droit international, notamment humanitaire ainsi qu’à l’influence de la politique et des relations internationales sur le domaine du nucléaire militaire. 

Au sein de la Clinique, Alice est case manager. Elle est également auditeur de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) et investie dans la vie universitaire. 

Ouahid Benarbia

Ouahid Benarbia est titulaire d’un Master 2 Action et droit humanitaires d’Aix-Marseille Université. Il est également titulaire du DESU Juriste internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d’être étudiant clinicien auprès de la Clinique des Droits de l’Homme Aix Global Justice.

En plus de son activité à la Clinique, il effectue actuellement un stage au sein de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation à Aix-en-Provence où il est en charge, entre autres, d’animer des ateliers de sensibilisation autour du racisme, de l’antisémitisme et des discriminations.

Passionné par l’Histoire et les relations internationales, son domaine de prédilection est la genèse des droits de l’Homme. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

ouahidbenarbia@gmail.com

Charles Cailleux

Charles Cailleux est doctorant en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction du Prof. Ludovic Hennebel. Rattaché au CERIC, Charles est titulaire d'un Master 2 Action et Droits Humanitaires d'Aix-Marseille Université parcours Network On Humanitarian Action (NOHA). Il est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d'être étudiant clinicien auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice.

Avec une expérience au sein de la section juridique d’Asia Indigenous People Pact, il est particulièrement intéressé par les questions de justice climatique et travaille sur les effets de la participation environnementale dans les processus de globalisation du droit.

c.cailleux-pro@outlook.com

Chloé Debord

Chloé Debord est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université. Rattachée au CERIC, Chloé est titulaire d'un Master 2 en Action et Droits Humanitaires et d'un Master 2 LEA en Gestion de projets humanitaires et culturels d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, ce qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice. 

Intéressée par les questions de justice transitionnelle et de mémoire historique, elle travaille actuellement sur les garanties de non-répétition en Droit International sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. 

chloe.debord1@gmail.com

Juliette Defond

Juliette Defond est doctorante en droit à l’Université Aix-Marseille (France), sous la direction de Ludovic Hennebel, en cotutelle avec l’Université de Montréal (Canada), sous la direction de Violaine Lemay. Elle est diplômée du Master 2 Action et droit humanitaires (parcours recherche) de l’Institut d’Études Humanitaires Internationales (AMU) où elle est désormais responsable de projets. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

defond.juliette@gmail.com

Eugénie Denat

Eugénie Denat est doctorante en droit à L'Université d'Aix Marseille sous la direction du professeur Ludovic Hennebel. Elle est diplômée du Master 2 Action et Droit Humanitaires de l'Université d'Aix Marseille et titulaire du DESU de Juriste Internationaliste de terrain, qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des droits de l'Homme d'Aix Global Justice.  

Ayant fait son stage dans l'association Sherpa, spécialisée dans les crimes économiques commis par les multinationales au sein du pôle des flux financiers illicites, elle oriente sa thèse sur les difficultés d’applicabilité des normes internationales et nationales au regard de la responsabilité sociétale des entreprises.

Intéressée par les liens entre les droits de l'Homme et les entreprises, elle a choisi de faire sa thèse au sein d'un cabinet d'audit et de conseil à Paris afin d'avoir une approche pratique de ces problématiques. 

Yulia Mukha

Yulia Mukha est doctorante au sein du CERIC d’Aix-Marseille Université, spécialisée en droit de l'environnement. Elle fais sa thèse sur le sujet de la protection des défenseurs de l'environnement en Amérique et en Europe, sous la direction de Madame le Professeur Sandrine Maljean-Dubois. 

Elle est intéressée par le système interaméricain de la protection des Droits de l'Homme. En outre, les questions de lien entre les droits de l'homme et l'environnement, les questions du terrorisme international et crimes contre l'environnement représentent son intérêt particulier. Ses langues de travail sont le russe, l'anglais et le français.

Marie Philit

Marie Philit est titulaire d'un Master 2 Action et Droit Humanitaires, elle a suivi le parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour les Droits de l'Homme Appliqués. Elle est donc particulièrement intéressée par les systèmes de protection des Droits de l'Homme. Actuellement, elle est responsable de projets à l’Institut d’études humanitaires internationales. Depuis son Master 2, elle est intégrée à la Clinique sur différents dossiers et s'investit en priorité sur des dossiers liés au droit d'asile français. 

jaloufmarie@gmail.com

Badjinri Habib Touré

Badjinri Habib Touré est doctorant contractuel au sein du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires d’Aix-Marseille Université. Titulaire d’un Master 2 en Droit international public de l’AMU (2017), il est aussi diplômé des facultés de droit et de science politique des Universités de Bordeaux (2016) et Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (2014). Envisageant d’apporter une humble contribution aux théories de l’ordre juridique international, sa thèse de doctorat est orientée vers la question du retrait des États membres des Organisations internationales. Par ailleurs, il s'est doté de quelques connaissances pratiques dans le domaine des droits de l'Homme avec une expérience en tant qu'assistant de chargé de projet au sein d'une ONG en Côte d’Ivoire. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

habibtoure@live.fr

Please reload

Cliniciennes associées

Nadine Arafat

Avocate au Barreau de Beyrouth depuis 2008 . Elle est spécialiste en droit Civil . Doctorante en droit des assurances au sein du laboratoire de droit privé et de sciences criminelles de l'Université Aix-Marseille,  elle travaille sur la protection des victimes dans l'assurance des responsabilités civiles. Elle a réalisé des documentaires sur l'esclavage moderne et les droits des femmes en France, et la corruption au Liban. Elle est également engagée dans la société civile et elle écrit des articles critiques dans les journaux sur les droits des femmes et les droits fondamentaux sociaux au Liban. En 2014 son premier livre sur la responsabilité délictuelle des inconscients - Etude comparée a été publié à Beyrouth. Ses langues de travail sont l'Arabe, le français et l'anglais.

nadineara@hotmail.com

Niki Siampakou

Niki Siampakou est doctorante contractuelle au sein du CERIC d’Aix-Marseille Université, spécialisée en droit international des droits de l’Homme et en droit international pénal. Chercheuse invitée à la New York University (JSD Program, 2018-2019) et à l’Amsterdam
University (Amsterdam Center for International Law, 2017-2018) dans le cadre de sa thèse de doctorat, Niki a également participé aux formations organisées par le Grotius Center for International Legal Studies (Leiden University) et l’Asser Institute. Titulaire d’un Master 2 en Droit international public de l'AMU (mention Très Bien) elle a obtenu un Diplôme en droit de l’Université Aristote de Thessalonique et a passé un semestre à l’Université Católica Portuguesa dans le cadre du programme Erasmus. Niki a effectué un stage à la Section de la Participation des victimes et des réparations de la Cour Pénale Internationale et a travaillé en tant qu’avocate stagiaire dans différents cabinets ainsi qu’au sein des juridictions nationales à Athènes. Sa thèse de doctorat porte sur la réparation des victimes de crimes internationaux. Ses langues de travail sont le grec, le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais.

nsiampakou@gmail.com

Please reload

Cliniciens honoraires

Dr. Thierry Bidouzo

Docteur en droit public de l’Université d’Abomey-Calavi et d’Aix-Marseille Université, Thierry Bidouzo est Enseignant-Chercheur à la Faculté de droit et de science politique de l’Université d’Abomey-Calavi. Secrétaire général du Réseau panafricain pour la sécurité internationale et le maintien de la paix en Afrique (RéSIMPA), Thierry est aussi Chercheur au Centre de droit constitutionnel de l’Université d’Abomey-Calavi, et membre de l’Association béninoise de droit constitutionnel.  Thierry Bidouzo est membre et collaborateur extérieur de la Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme de la Faculté de droit d’Aix-en-Provence.

bidouzothierry@yahoo.fr

Manon Bonnet

Manon Bonnet est doctorante contractuelle en droit public au sein du GERJC. Titulaire d’un Master 2 en droit de la reconstruction des Etats de l'Université d’Aix-Marseille, elle est spécialisée en droit constitutionnel de la reconstruction des Etats. Sa thèse portant sur les transitions constitutionnelles internationalisées, oriente plus particulièrement ses travaux vers les domaines du droit constitutionnel et de la souveraineté nationale. Au sein de la Clinique de droit international des droits de l’homme de l’AMU, elle s’investit en priorité dans les dossiers liés à la protection du droit des femmes et des minorités, ainsi que dans la rédaction d’amici curiae ou de dossiers pré-contentieux. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et l’allemand.

manon_bonnet@hotmail.fr

Ioana Bouquier

Ioana Bouquier est doctorante à la Faculté de droit d'Aix-Marseille Université. Titulaire d’un Master 2 en Droit international public obtenu en 2016, sa thèse s'inscrit dans le domaine des droits de l’homme. Ses langues de travail sont le français et l’anglais. Au sein de la Clinique, elle s'investit dans la préparation d'amici curiae, notamment devant la Cour interaméricaine, et dans divers dossiers portant sur le droit international des droits de l'homme.

bouquier.ioana@hotmail.fr

Julien Dellaux

Julien Dellaux est doctorant en droit international au sein du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires de l'AMU et attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'Université d'Aix-Marseille. Il est titulaire d'un Master 2 de Droit international et européen de l'environnement de l'Université d’Aix-Marseille et d'un Master 2 de Science Politique de l'Université de Lyon 3. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais, l’espagnol et le portugais. Il s'est spécialisé dans le domaine des droits de l'Homme avec une expérience en tant qu'assistant de chargé de plaidoyer au sein d'une ONG et par ses enseignements dispensés au sein de la faculté. Au sein de la Clinique, il a mené et contribué à plusieurs projets aux stades contentieux et pré-contentieux en offrant selon les besoins des partenaires une analyse spécialisée ou transversale des systèmes de protection des droits de l’homme.

julien.dellaux@etu.univ-amu.fr

Emilie Rebsomen

Emilie Rebsomen est doctorante en droit international public à l'Université d'Aix-Marseille. Rattachée à l’Institut d'Etudes Humanitaires Internationales (IEHI), sa thèse de doctorat  est une contribution à l'étude de la coutume en droit international des migrations forcées à travers l'analyse plus spécifique des interdictions coutumières de l'arbitraire et de la discrimination.  En parallèle de ses recherches scientifiques, elle bénéficie de quatre ans d'expériences professionnelles juridiques et de coordination dans le domaine des droits de l'homme, ainsi que la protection des réfugiés, en France ou à l'étranger.  Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

rebsomene@hotmail.fr

Please reload