ALUMNI

La Clinique doctorale de droit international des droits de l'homme d'Aix-en-Provence est fière d'avoir compté parmi ses membres : 

Olga Bodnarchuk

Olga Bodnarchuk est doctorante en droit public au sein du Groupe d’études et de Recherches comparées sur la Justice Constitutionnelle de la Faculté de droit et de science politique de l'Université d'Aix-Marseille. Titulaire d’un Master 2 en Droit public approfondi de l’Université d’Aix-Marseille (2016) et d’un Master 1 en Droit du Collège Universitaire Français de Moscou (Russie, 2015), elle est spécialisée en droit européen des droits de l’homme. Sa thèse porte sur l’application sélective des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme par les cours constitutionnelles et suprêmes. Depuis septembre 2016, Olga Bodnarchuk est membre de la Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme de la Faculté de droit de l'Université d'Aix-Marseille. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et le russe.

o.bod@yahoo.fr

Fernanda Castelo Branco Araujo

Fernanda Castelo Branco Araujo est doctorante en droit international et durabilité à l’Université de Brasília (UnB), au Brésil, en cotutelle avec le Centre d’études et de recherches internationales et communautaires d’Aix-Marseille Université, spécialisée en droit international de l’environnement et titulaire d’un Master 2 en droit et développement à l’Université Fédérale du Ceará (Brésil, 2014). Elle a travaillé en tant qu’avocate au Barreau Moita e Rodrigues, ainsi que comme enseignante de droit de l’environnement et coordinatrice du Bureau des droits de l’homme, droit de l’environnement et conseil juridique populaire (EDH) au Centre Universitaire Christus (Brésil, 2014-2016). Sa thèse de doctorat porte sur les communautés des pêcheurs des zones côtières. Ses langues de travail sont le portugais, le français, l’anglais et l’espagnol.

nandacba@gmaiL.com

Gaëtan Ferrara

Gaëtan Ferrara est doctorant contractuel au sein du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires d’Aix-Marseille Université (CERIC) faisant suite à l'obtention du Master 2 en Droit international public de l'AMU (2017). Particulièrement intéressé par les théories du droit international public et leurs apports potentiels dans la compréhension et la création d’un droit international public optimal, ses recherches l'amènent à analyser l'influence des mécanismes conventionnels des droits de l'Homme sur les États.

gaetan.ferrara

Angelo Golia

Angelo Golia est chargé d'enseignement, et doctorant en droit public au sein de l'École doctorale «Internationalisation des systèmes juridiques et droits fondamentaux» de l’Université de Naples II. Titulaire d’un diplôme en droit (équivalent italien d’un Master 2, mémoire en droit constitutionnel) de l’Université de Naples II, il collabore avec l’Institut des Hautes Études sur la Justice de Paris, l’Universidade Federal de Santa Maria au Bresil et l'Université de Pittsburgh aux États-Unis. Ses recherches portent sur le rapport entre droit constitutionnel et droit international, et plus particulièrement sur la constitutionnalisation du droit international et global. Sa thèse porte sur la responsabilité des entreprises transnationales par une perspective de droit constitutionnel. Au sein de la Clinique de droit international des droits de l’homme de l’AMU, il s’investit en priorité dans les dossiers liés à des contentieux de droit international des droits de l’homme (surtout en matière de responsabilité des entreprises) et à l’arbitrage investisseur-État, ainsi que dans la rédaction d’amici curiae et d’articles. Outre l’italien, ses langues de travail sont l’anglais et le français.

angelojunior.golia@gmail.com

Pierre Michel

Pierre Michel est doctorant contractuel auprès du Laboratoire de théorie du droit (Aix-Marseille Université) depuis octobre 2015. Sa thèse porte sur l'usage et le transfert des concepts socio-politiques dans le droit au travers d'une étude du concept de genre. Au sein de la Clinique doctorale de droit international des droits humains, il s'investit dans divers dossiers contentieux, la rédaction d'amici curiae ainsi que dans la préparation de conférences. Ses langues de travail sont le français, l'anglais et l’italien.

Pierre Michel est l'un des membres fondateurs de la Clinique. 

 

pierre.michel8313@yahoo.fr

Carole Polosse

Carole Polosse est doctorante spécialisée en droit administratif et chargée d'enseignement à l'Université d'Aix-Marseille et à l'IEP d'Aix-en-Provence (CPAG). Rattachée au Centre de Recherches Administratives de l'AMU, sa thèse porte sur le régime des conventions d’occupation du domaine public. Ses recherches concernent plusieurs matières dont le droit administratif des biens, le droit des contrats administratifs ainsi que le droit public des affaires.

carolepolosse@gmail.com

Charline Putti

Charline Putti est doctorante en droit international au sein du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires de l'AMU et chargée d'enseignement à l'AMU et l'IEP d'Aix-en-Provence. Titulaire d’un Master 2 en droit international public de l'Université d’Aix-Marseille (2012) et d'un Master 2 en journalisme juridique (2013) suite à une licence validée à Adelaide University (Australie, 2011), elle est spécialisée en droit international des droits de l’Homme. Sa thèse porte sur les obligations internationales des Etats en matière de droits économiques, sociaux et culturels. Au sein de la Clinique de droit international des droits de l’homme de l’AMU, elle s’investit en priorité dans les dossiers liés à des contentieux de droit international des droits de l’homme, dans la rédaction d’amici curiae ou de dossiers pré-contentieux, et assure diverses missions logistiques d'organisation et de communication (site internet, communiqués...) des activités cliniques. Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et l’espagnol.

charline.putti@hotmail.fr

Méryl Recotillet

Méryl Recotillet est doctorante au sein du laboratoire de droit privé et sciences criminelles de la faculté de droit et de science politique d’Aix-en-Provence. Méryl est spécialisée en droit pénal ; à ce titre elle est titulaire d’un Master 2 sciences criminelles, parcours sciences pénales depuis 2015. En 2013, elle a par ailleurs obtenu une licence en droit européen au sein de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas.

L’enjeu de sa thèse est de se demander comment la matière pénale concilie-t-elle la nécessité de ne pas s’incliner face à la fuite d’un individu et l’impératif de préservation des droits fondamentaux du fugitif. Passionnée par la matière juridique dans son ensemble, Méryl a intégré l’atelier régional de jurisprudence chargé d’analyser les décisions de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence. Elle fait partie de l’équipe de la Clinique de droit international des droits de l’homme depuis le mois de mai 2016. Outre le français, ses langues de travail sont le néerlandais, l'anglais et l'allemand.

m.recotillet@gmail.com

Caroline Teuma

Caroline Teuma est doctorante en droit pénal au sein du Laboratoire de droit privé et de sciences criminelles de l’Université Aix-Marseille. Elle est également chargée d’enseignement au sein de cette même université. Titulaire d’un Master 2 en sciences criminelles de l’AMU (2014) suite à une licence validée après deux années passées aux Pays-Bas (2012), elle est spécialisée en droit pénal. Sa thèse porte sur le réexamen en matière pénale, sujet largement influencé par le droit européen des droits de l’homme. Au sein de la Clinique de droit international des droits de l’homme de l’AMU, elle s’investit en priorité dans les dossiers pré-contentieux et assure différentes missions d’organisation et de gestion dans le cadre de sa fonction de coordinatrice de la Clinique (site Internet, conférences, école d’été…). Outre le français, ses langues de travail sont l’anglais et le néerlandais. 

Caroline Teuma est l'une des membres fondatrices de la Clinique. 

 

caroline.teuma@hotmail.fr

Please reload